Maison du cycle et maison du vélo

Si je vis à Istres, je suis originaire de Caen où je retourne parfois, et le hasard des comparaisons peut pousser à la réflexion, comme il m’est déjà arrivé de l’écrire dans l’autre blog auquel je participe.

Les différences des 2 villes sont évidentes, mais si on passe à l’intercommunalité, qui nous semble la bonne échelle pour le vélo, alors les points communs apparaissent également nombreux (taille de la population, territoire de taille comparable incluant une façade maritime etc…) et une comparaison sur notre sujet a une certaine pertinence.

Or le hasard a voulu que Istres et Caen inaugurent fin 2013 des bâtiments aux noms comparables : Maison du Cycle à Istres et Maison du Vélo à Caen.

004Photo0031Nota: Les lecteurs de cet article sont priés de ne pas tirer des photos ci-contre une conclusion facile sur les différences de climats. Ils sont certes différents mais quand même pas tant que ça (quoique).

Ces deux bâtiments au noms comparables abritent cependant des structures fort différentes:

Istres

Caen

Site Internet (aucun) La maison du vélo
Structures hébergées Les 4 sections de vélo de la ville d’Istres

  • Cyclisme
  • Cyclotourisme
  • VTT
  • Triathlon.
Les associations

  • Vélisol’ : récupération de vélo, aide à la réparation, Location (moyenne ou longue durée) de vélos
  • Dérailleurs : défense de l’usager cycliste,  développement du vélo comme moyen de transport et du vélo-loisir
  • Handuo-Tandem : randonnée tandem avec non-voyant, atelier vélo pour handicapés
  • Véloservices : atelier vélo, vélo école
  • Caen Urban Bike : bike polo, activités ludiques, culturelles et sportives autour du vélo
  • Dans la roue d’Alphonse : aide au voyage à vélo

L’association Vélisol gérant la maison du vélo avec l’aide des 5 autres

Projets ? Point info vélo tourisme,
Financement Ville d’Istres Région, le Département, la Ville de Caen, Viacité (syndicat mixte des transports en commun) et l’Ademe.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on ne parle pas de la même chose… Les « étrangers » qui comme moi ont essayé d’acheter un vélo urbain dans les magasins istréens où on ne trouvait que des vélos de course et des VTT (et ont fini par acheter leur vélo « normal » sur catalogue) rapprocheront leur expérience de la comparaison du tableau ci-dessus…

Le but n’est pas ici de jeter la pierre aux élus: dans les 2 cas ils ont répondu à une demande assez ancienne (voir cet article d’un blog d’opposants politiques dans le cas d’Istres, et voir les sites des associations hébergées dans le cas de Caen). Nous constatons simplement une fois de plus qu’à Istres (ou Martigues) et plus généralement dans le Sud-Est de la France, le vélo est un sport, et pas (encore?) un mode de déplacement.

Tous les services proposés par la maison du vélo ont été discutés à l’intérieur de notre association. Une maison du vélo comme celle de Caen (et leur richesse en associations liées au vélo urbain) peut à ce titre être une sorte d’objectif pour nous. Il nous reste beaucoup de travail. Mais soyons optimistes : un travail de rattrapage est en général plus facile qu’un travail de pionnier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s