Istres, ses (nouveaux) obstacles au vélo et la nécessité d’un PDU intercommunal

L’article ci-dessous part d’un cas istréen, mais la situation est globalement comparable dans les autres villes du territoire, et la conclusion concerne le territoire tout entier.

Si on questionne des istréens sur les déplacement à vélo dans leur ville, un certain nombre (ce fut le cas récemment d’un candidat aux prochaines municipales…) vous dira que Istres possède certes de grands axes où les voitures roulent vite, mais propose aussi des chemins de traverses prévus pour les piétons et que peuvent emprunter les vélos.

Cette possibilité pour les vélos d’emprunter des itinéraires « piétons », si tant est qu’elle fut un jour vraie en pratique, ne l’est clairement plus.

En effet les obstacles à la circulation des vélos sur les itinéraires piétons sont nombreux, et la municipalité en rajoute régulièrement. Sur la photo ci-dessous (quartier du Prépaou coté Prédina) la chicane devant le pont est assez ancienne, mais la barrière au premier plan n’a que quelque semaines. Il faut désormais être vraiment motivé pour passer là!
prépaou1

Quelques mètres plus loin, on tombe sur une autre barrière:prépaou3Ce type d’obstacle, qui empêche les vélos de passer et les obligent à descendre (ou à utiliser les routes), est du même type que celui dont nous avions parlé dans l’article de notre première suggestion de véloroute: (Parc des Salles, à Istres toujours)

barrière 1ou encore ce cas à une autre entrée du Parc des Salles:passage n°2On peut comprendre la logique : si les voitures sont dangereuses pour les vélos, les vélos peuvent être dangereux pour les piétons, surtout si les vélos (ou les scooters…) vont vite et que les piétons sont des jeunes enfants (la barrière de la 3ème photo est située à la sortie d’une école maternelle).

Ces obstacles nouveaux ou anciens sur les itinéraires que des élus (ou des candidats) imaginent utilisables pour les vélos illustrent pour nous parfaitement le fait qu’Istres (et d’autres villes du territoire) ne possède pas de politique de développement du vélo comme moyen de transport.

Que peut faire notre association à part des remarques ou des suggestions dans les articles du présent blog?

La révision du Plan d’Occupation des Sols d’Istres « valant élaboration d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) » et incluant un Plan Aménagement et de Développement Durable (PADD), passée en enquête publique en début d’année (2013) était quasiment muette sur le sujet. Mais le rapport de l’enquête publique nous propose une voie intéressante: il précise ainsi (p 92) « La problématique des transports reste entière mais il serait souhaitable, comme déjà exprimé dans ce rapport, que soit ouverte une piste de réflexion susceptible de déboucher sur l’élaboration d’un Plan de déplacements urbains (PDU) intercommunal ce qui contribuerait à une meilleure articulation entre la planification urbaine et les politiques de déplacements. »

Un PDU intercommunal ? Notre association, qui a justement choisi l’ensemble du SAN et de la CAPM comme territoire de réflexion et d’action, est évidemment demandeuse !!

Nous pourrions alors espérer que la réflexion qui serait menée fasse prendre conscience aux élus et aux techniciens (et à bien d’autres dans la population…) que lorsqu’on met un obstacle à un vélo, on l’oblige à faire un détour, à prendre plus de risque ou .. à abandonner ce type de mode de transport. Que le vélo ne soit pas le bienvenu partout nous pouvons le concevoir, que rien ne soit fait pour lui, alors que nous pensons qu’il se développe comme mode de déplacement urbain à Istres comme dans le reste du territoire, n’est pas admissible pour nous.

Pour un PDU intercommunal intégrant le vélo !!

Publicités

Une réflexion sur “Istres, ses (nouveaux) obstacles au vélo et la nécessité d’un PDU intercommunal

  1. Pascal,
    Merci à toi pour cet article qui retrace bien les carences du PLU en matière de déplacements doux notamment les déplacements en vélo. Bien évidemment les nouvelles barrières mettent à mal les déplacements en vélo et je te remercie de ces photos qui montrent bien le problème auxquels les cyclistes sont confrontés.
    Bon bout d’an
    Amicalement
    Jocelyn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s