Véloroute (à créer) n°8 : le Ranquet – Centre d’Istres par la pinède et le CEC

Remarque : cet article est rapatrié (avec mise à jour) de l’ancien blog « en vélo à Istres (et autour) » où il avait été publié en jui 2012

Selon la définition des véloroutes, les véloroutes suggérées dans ce blog ne sont pas forcément des voies réservées aux cyclistes. Ainsi, la véloroute objet de cet article serait composé de rues à faible trafic qu’il s’agit juste de raccorder par des passages cyclables et interdits aux voitures pour un faire un vrai axe utilisable (c’est à dire pratique, assez direct et sécurisé) pour les déplacements au quotidien.

Ce n’est, comme d’habitude, qu’une proposition qui est soumise à tous les lecteurs de ce blog, mais l’idée de cette « véloroute n°8 » est de permettre :

  • aux gens du Ranquet de sortir en vélo de leur quartier sans devoir utiliser la D5 (route Istres-Martigues à fort trafic) et d’aller au CEC (Centre Educatif et Culturel) ou jusqu’au centre ville (rue de la Poutre).
  • notamment aux enfants du Ranquet d’aller plus facilement en vélo au collège Savary (situé dans le CEC)
  • aux enfants des quartiers de la Prédina et des Heures Claires d’aller en vélo se baigner l’été à la plage du Ranquet.
  • éventuellement même (selon la planéité de la voie) aux handicapés de l’IME la Chrysalide de se promener dans la pinède ou pourquoi pas jusqu’au Ranquet…

Les réalisations de voirie à réaliser ne sont pas négligeables, mais tout à fait faisables, et se limitent essentiellement à 2:

  1. rendre cyclable le chemin de la pinède, actuellement faisable seulement en VTT vu son état.
  2. créer un petit tronçon cyclable reliant le chemin de la combe aux fées à la rue du Roi René (avec un passage sécurisé de l’avenue des Bolles)

La partie nord de l’axe utilise en effet la rue du Roi René, rue de desserte de riverains à très faible trafic. Utiliser cette rue permet d’éviter l’Avenue Albéric Chave et surtout d’éviter le rond-point du bas de l’Avenue des Bolles, qui est dangereux.

Cette axe ne va pas jusqu’au centre, mais on peut imaginer que, après la rue de la poutre, on passe en « zone de rencontre » avec vitesse limitée à 30 km/h (comme l’allée des pins à Fos par exemple)

Vu du ciel (merci Google Earth) ça donne ça:

Et pour sa partie sud:

Et en photos depuis le Ranquet jusqu’au centre (rue de la Poutre):

On démarre de la plage du Ranquet dont on ne dira jamais l’excellent aménagement, puisque la terrasse ombragée du bar local permet d’y surveiller les enfants qui jouent si vous en avez de très jeunes et que la soif vous surprend (c’est une des rares sur l’étang à le proposer, comme je l’indique dans un article sur les plages de l’étang de Berre dans un autre excellent blog)

Concrètement on part au sud en prenant le « chemin de la plage »:

A près 300 m de ses petites rues, on arrive à la pinède avec une barrière DFCI facile à contourner en vélo.

A noter que cette pinède est souvent interdite en journée été. Cela interdirait cet axe à ces périodes. Cependant la fréquentation déjà importante de ce chemin forestier, avec des promeneurs à pied ou VTT souvent équipés de téléphones portables, et qui serait encore renforcée avec des cyclistes urbains, n’est elle pas la meilleure protection contre le feu par leur alerte rapide?

 

Certaines parties de ce chemin forestier sont en état correct, mais une longue montée (dans ce sens…) ravinée, le rend difficile à pratiquer sans VTT, sauf à faire souffrir son vélo.

L’idée est donc de l’aménager en piste « rustique » du type de l’axe n°7 ( fos centre-gare ) ou n°4 (tour de l’étang de l’Estomac ) en prévoyant des rigoles traversantes comme on trouve sur les chemins forestiers en montagne. Ca demande un minimum d’entretien mais ça limiterait le ravinement important de ce chemin.

 A la fin de ce chemin, on retombe (logiquement) sur une barrière DFCI derrière lequel il y a un parking qu’utilise les promeneurs. Ce point constitue la limite sud du quartier des Heures Claires.

Ensuite on a le choix entre longer l’étang en bas, ou monter sur la corniche. Dans les 2 cas il y a une montée rude dont les adeptes du vélo électriques se joueront tandis que les autres utiliseront leur muscles. Nous avons privilégié la voie de corniche car la voie du bas est plus fréquentée dans sa partie finale qui dessert le port des Heures Claires.

Ensuite on suit simplement la route (faible trafic), en traversant sur la corniche une nouvelle pinède, puis à laissant sur la gauche l’Institut Médico-Educatif (IME) La Chrysalide, dont les pensionnaires utilisent parfois la route en promenade. L’axe n°8 pourrait ainsi (pourquoi pas?) permettre aussi aux handicapés d’aller à la plage, et au moins dans la pinède.

La route monte ensuite encore un peu avant de redescendre vers le CEC.

L’idée est ensuite de rentrer dans le CEC et de tourner tout de suite à droite pour utiliser la voie qui longe l’ancienne piscine découverte .

Ce passage qui oblige à faire 2 virages à angle droit dans une zone où sont souvent (mal) garées beaucoup de voitures quand ce parking déborde pourrait faire l’objet d’une amélioration en coupant à travers l’ancien mini-golf depuis le rond-point. ce « nouveau tronçon » (20m…) aurait l’avantage d’être une bonne publicité pour cet axe cyclable.

Sur la photo ci-dessous, l’ancienne piscine couverte (le bâtiment de gauche) a été abattu ce qui a permis d’étendre un parking. Cela ne change rien au parcours proposé.

On passe ensuite près de la cafétéria du CEC, de la maison de vacances et de la préfecture (autant de déplacement en voiture évitable…)

Juste avant de sortir du parking sous la sous-préfecture, l’idée serait de créer un petit tronçon en montée pour piquer droit en face de la rue du Roi René. En sécurisant ensuite la traversée de l’avenue des Bolles (feu sur commande pour piétons et cyclistes) mais le nombre de piétons (souvent élèves du lycée Latécoère situé juste au dessus) qui attendent patiemment qu’une voiture s’arrête (rare) ou que le flot de voiture se tarisse  pour traverser au niveau du rond point apprécieraient sûrement.

Ensuite il n’y a plus qu’à descendre la rue du Roi René (faible trafic) pour se retrouver au niveau de la rue de la Poutre .

Ensuite, on peut éventuellement rejoindre la Véloroute n°1 (Prédina-Centre) mais la logique voudrait plutôt qu’on descende encore l’avenue Aldéric Chave et le Bd Edouard Guizonnier pour arriver au Centre au niveau du collège Pasteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s