Témoignage n°2 : Jocelyn Planelles (et le train + vélo)

Comme le précédent, ce témoignage est rapatrié de l’ancien blog « en vélo à istres (et autour) ». Il avait initialement été publié le 24 septembre 2012. 2 « nota » ont été rajoutés pour l’actualiser.

Jocelyn Planelles est connu de beaucoup d’istréens car il anime depuis plusieurs années le blog Regards sur Istres qui a été un des premiers à annoncer la naissance du blog que vous êtes en train de lire (nota : l’ancien blog…). C’est après avoir appris qu’on lui avait volé son vélo à la gare d’Istres, puis après l’avoir vu à Marseille en costume de travail sur un vélo en libre-service que nous lui avons demandé son témoignage pour ce blog. Il a à cette occasion découvert, un peu surpris, que son expérience de vélotaffeur était loin d’être ridicule et méritait à notre sens de figurer dans ce blog. Entretien tenu fin juillet 2012.

Présentes-toi en quelques mots:

Je m’appelle Jocelyn Planelles, j’ai 40 ans, en couple et père d’un enfant de 10 ans. J’habite le quartier du Prépaou à Istres. Je travaille à Marseille à la mairie, mais je suis passionné par Istres sous toutes ses facettes, d’où mon blog.

Quand fais-tu du vélo?

J’ai 2 vélos: un vélo de route et un vélo pas cher (40€ sur Internet) pour les déplacements de tous les jours. C’est bien sûr le second que j’utilise pour faire l’aller-retour jusqu’à la gare d’Istres tous les jours pour mon travail. J’utilise aussi mon vélo pour les démarches à faire dans le centre car ça évite les problèmes de stationnement, que mon blog a traité plusieurs fois.

Tu es donc vélotaffeur..

Tu m’as appris le mot. Je vais en effet à mon travail à Marseille en train, mais en utilisant aussi le vélo : à Istres pour aller de chez moi à la gare et à Marseille pour aller de la gare à mon travail. Je n’utilise la voiture qu’exceptionnellement.
A Marseille j’ai un abonnement au service de vélo en libre-service (« Le Vélo »).

Pas forcément le top de laisser son vélo à la gare d’Istres…

Effectivement, mon vélo a été volé dans le parking de la gare. C’est pour cela que j’ai tenu à acheter mon vélo actuel pas trop cher. Je ne le laisse plus à la même place, je pense que le risque de vol est désormais moindre, mais ce serait bien de trouver une solution plus collective. L’abri-vélo actuel n’est pas adapté pour y laisser son vélo toute une journée. (nota2 : ce second vélo a été volé à la gare depuis la première publication de l’article, ce qui confirme le problème)

Il est autorisé de mettre son vélo dans le train (il y a même des portiques dans les nouveaux trains) mais je ne le prends pas dans le train car je n’ai pas de solutions de garage à mon travail à Marseille.

Promènes-tu ta fille en vélo?

Non, pas en ville.

Quand elle sera collégienne, la laisseras-tu aller au collège ou ailleurs à vélo?

A priori non, elle ira sans doute à pied. Pour aller dans le centre, je pense que c’est dangereux.

As-tu des suggestions pour améliorer la situation du vélo à Istres?

Il y a du potentiel, les axes sont très dégagés. Sur certains axes on a la possibilité des faire des pistes cyclables : Avenue Félix Gouin, Avenue des anciens combattants…

Nous terminons ce témoignage par 4 documents:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s